Baromètre SOWINE 2022 : focus sur le Champagne

par Olivier, dans Blog et ressources e‑commerce
Mis à jour le 5 avril 2022

Chaque année, le baromètre SOWINE donne de précieuses informations aux vignerons. Voici une synthèse de l’édition 2022 à destination des Champenois.

Le champagne VS la bière

Dans la catégorie ”alcool préféré des Français”, le Champagne garde son rang avec un score de 31%.

La bière, quant à elle, explose les compteurs en passant en première position (51%) de cette catégorie. Elle grappille des points aux vins, aux spiritueux et surtout aux cocktails (-6%).

Des amateurs de vins de plus en plus éduqués

Environ 10% des consommateurs disent être passé de néophytes à amateurs éclairés en 10 ans.

Les consommateurs deviennent de plus en plus calés dans le domaine. Mais qu’en est-il vraiment du Champagne et de ses méthodes de production si caractéristiques ?

Un panier moyen en hausse

Entre 2019 et 2022, un grand nombre de consommateurs ont revu leur budget à la hausse. Celui-ci passe d’un panier moyen de 5-10€ par bouteille à 11-20€. Faut-il y voir un effet de valorisation de la filière ou une tendance de recherche de qualité ?

La Champagne dans le top 3

Le champagne reste dans le top 3 des régions viticoles préférées avec le Bordelais et la Bourgogne. Du néophyte à l’expert, ces trois vignobles sont bien ancrés dans le cœur des amateurs de vins.

Confirmation de nouveaux usages

Cette étude confirme que les modes de consommation de Champagne évoluent. Le repas et l’apéritif sont devenus de nouvelles occasions de boire une coupe, au détriment des soirées.

Cette information démontre l’intérêt de recentrer sa communication sur une consommation de Champagne moins ritualisée et plus hédoniste. Il s’agit d’un angle de com à saisir pour des vignerons qui cherchent à rajeunir leur clientèle.

Cela demande donc de ne pas céder à la facilité, sur Facebook ou Instagram, en ne publiant que des posts en lien avec les célébrations (fêtes de fin d’année, Saint-Valentin…).

Sensibilité environnementale

Plus de 50% des acheteurs feraient attention aux certifications environnementales au moment de l’achat. Les labels les plus connus sont AB (Agriculture Biologique) et HVE (Haute Valeur Environnementale).

La moitié du panel se dit également prête à payer plus cher ce type de vin labellisé. Ce sujet s’avère toutefois clivant, car l’autre moitié trouve ces vins trop chers ou ne comprend pas la plus-value des labels..

La vente en ligne influencée par les réseaux

41% des acheteurs de vins achètent du vin sur des boutiques en ligne. Cela représente 5 points de moins que l’an dernier. Toutefois, cette statistique doit être contrebalancée par les confinements COVID qui ont favorisé les achats en ligne.

L’on note une forte influence des réseaux sociaux dans leurs achats. Instagram conserve son statut de premier réseau des amateurs de vins et participe à l’acte d’achat des grands acheteurs.

La chasse aux calories, une tendance naissante chez les jeunes ?

Le baromètre SOWINE fait apparaître une nouvelle tendance. Les boissons alcoolisées à faible teneur en calories auraient la cote chez les jeunes urbains.

Les vignerons champenois ont tout intérêt à surveiller cette tendance de très près. C’est un risque pour les cuvées traditionnelles dosées, mais aussi une opportunité pour la promotion des cuvées extra-brut ou zéro dosage !

Sources des données 2022 : sowine.com/barometre/barometre-2022

Vous envisagez de passer à la vente en ligne ? Nous répondons à vos questions